Lettre de la MER

Lettre de la MER

Voici ci-après une lettre reçue le 21 octobre 2020 de la MER (Maison de l’Ecologie et des Résistances), que nous partageons ici. Pour votre information la Maison a été détruite et expulsée ce matin 22 octobre 2020.

« Depuis des décennies, les politiques publiques mettent en péril la biodiversité, favorisent le réchauffement climatique et détruisent des terres agricoles à travers des projets inutiles. Autour de Montpellier, cela se traduit par une artificialisation massive des terres, par des projets routiers (Contournement Ouest, LIEN, Déviation Est) et la multiplication de zones commerciales périphériques (Oxylane, ZAC de Bel Air…).

Autour du collectif SOS Oulala, et des organisations Extinction Rebellion Montpellier, ANV Cop21, Greenpeace, des habitant.e.s de Grabels et de Saint Gély du Fesc, ont décidé de créer une Maison de l’Écologie et des Résistances (MER), lieux de rencontres, de résilience, de culture et de convergence. 

Lien FaceBook de la MER de Montpellier: https://www.facebook.com/MERMontpellier/
Consultez la revue de presse et les actualités dans : https://sosoulala.wixsite.com/monsite/presse

Depuis le 6 octobre nous nous sommes installés dans une maison vouée à la destruction car placée sur le tracé du projet de construction futur des travaux du dernier tronçon du L.I.E.N (Liaison Inter-cantonnale d’Evitement Nord de Montpellier, Route Départementale 68).
Les collectifs et associations impliquées considèrent que le projet de prolongement du LIEN, mené par le Département de l’Hérault, est un projet écocide et inutile. Nous souhaitons occuper ce lieu pour rassembler, réfléchir et agir autour des problématiques liées aux crises sociales, écologiques et environnementales.

Cette maison est située lieu-dit du Lichauda à Combaillaux à 5km de Montpellier.
coordonnées GPS : 43°39’36.3″N 3°47’31.6″E

Par cette occupation, nous invitons à venir nous rejoindre tout.e.s les citoyen.n.es qui partagent une vision du futur plus juste et résiliente, pour organiser avec nous la résistance, dans l’esprit de la désobéissance civile non-violente.
Nous tiendrons ce lieu aussi longtemps que cela sera possible pour dénoncer tous les projets qui nuisent au vivant, et particulièrement l’artificialisation des terres, et le danger que cela représente pour la biodiversité et la résilience alimentaire.

Plusieurs actions et ateliers seront menés tout au long cette occupation, comme de la permaculture, des conférences-débats, de l’artivisme, des formations à la désobéissance civile, dans le respect des règles sanitaires.
Très prochainement une journée de découverte de la MER sera organisée.

Signé la MER, ses habitant.es, et les associations qui la soutiennent

htps://sosoulala.wixsite.com/monsite
http://alternatiba.eu/montpellier/anv-cop21/
https://extinctionrebellion.fr
htps://www.greenpeace.fr« 

un nouvel essaim d’abeilles a été installé à la ruche pédagogique

un nouvel essaim d’abeilles a été installé à la ruche pédagogique

Ce lundi 15 juin, alors que nous attendons avec impatience le chant des cigalles, nous sommes allés chercher un essaim d’abeilles à Saint-Vincent-de-Barbeyrargues pour la ruche pédagogique de Grabels.

Si vous allez vous promener vers la Mosson, faites donc une halte pédagogique en observant l’activité de ces jolies abeilles dans leur rucher.

La structure qui contient la ruche
En haut, les abeilles peuvent sortir par la cheminée prévue à cet effet
On peut ouvrir une trappe qui donne sur la ruche, protégée d’une vitre.
Une époque peu banale…

Une époque peu banale…

Nous espérons que les difficultés que nous rencontrons aujourd’hui accéléreront la transition de demain. En cette époque peu banale, nous ouvrons cette page sur notre site ainsi qu’un lien ICI où nous pouvons échanger, nous questionner, demander de l’aide, discuter, donner des nouvelles etc.

Bonjour Toutes et Tous,

En cette époque peu banale…

Nous ouvrons un espace d’échange que nous pouvons utiliser pour discuter, partager les bons plans, nous entraider, nous questionner, demander de l’aide etc. N’hésitez pas à vous en servir et à partager vos infos.

Un problème pour s’approvisionner ? Pour garder les enfants ? Une urgence ? Des idées à partager ? Tout simplement l’envie d’échanger malgré le confinement ? Face à la situation exceptionnelle que nos traversons toutes et tous et à ses conséquences pratiques, sociales, psychologiques, il nous paraît essentiel de développer à l’échelle du village des réseaux d’entraide et de solidarité, tout en respectant les règles sanitaires qui s’imposent. 
Nous proposons donc cet outil ouvert à tout le monde, sur lequel chacun peut faire part de ses besoins comme de ses disponibilités pour aider. Inscrivez dans cet espace vos propositions d’entre aide, vos besoins, vos idées à partager, à créer, si vous avez besoin d’aide etc.

ESPACE D’ECHANGE ICI

Nous espérons que les difficultés d’aujourd’hui nous permettront d’accélérer la transition dès demain.

Un premier projet citoyen à Grabels.

Un premier projet citoyen à Grabels.

Réunion publique le 6 février 18h30 à la salle de la Gerbe à Grabels.

Energie en Toit vous présentera comment participer à  la réalisation de la première installation de production d’électricité photovoltaïque à Grabels en 2020 selon un mode de financement citoyen.

Si vous avez envie de participer à la lutte pour limiter le réchauffement climatique en vous investissant dans un projet local de votre commune, l’association Energie en Toit et la municipalité de Grabels vous invitent à la réunion publique d’information pour investir dans la première réalisation citoyenne de production d’électricité photovoltaïque.

  • Cette réunion aura lieu le 6 février à partir de 18h30 à la salle de la Gerbe à Grabels. (carte ICI)

L’association Energie en Toit propose aux habitants de prendre part à la transition énergétique en investissant collectivement dans un projet d’installation de production d’énergie renouvelable situé à proximité de leur lieu d’habitation.
Le financement citoyen est encouragé par la région Occitanie /Pyrénées Méditerranée qui le  subventionne à hauteur d’1€ pour 1€ citoyen investi 
 
La commune de Grabels a signé une convention avec EMC2 la SAS crée par Energie en Toit pour permettre la réalisation de ce  projet sur les toits de l’école Joseph Delteil. D’une puissance de 36 kWc, il produira l’équivalent de la consommation annuelle d’une dizaine de foyers pour un investissement évalué à  45 000 €
 
Nous vous présenterons le projet et la façon dont concrètement vous pourrez participer à cette initiative citoyenne innovante, en devenant sociétaire et en souscrivant un compte courant d’associé. 
Vous contribuerez directement à la lutte contre le dérèglement climatique et vous participerez à faire de  notre  région  » la première région européenne à énergie positive d’ici 2050″ .

Nous vous remercions par avance de relayer cette information et de lui assurer ainsi la plus belle diffusion citoyenne possible

Des projets d’habitat participatif à Gimel, c’est pour demain !

Des projets d’habitat participatif à Gimel, c’est pour demain !

Depuis plusieurs années, la ville de Grabels étudie la création d’un nouveau quartier à Gimel. De nombreuses réunions de concertations ont eu lieu à la maison commune de Grabels afin de discuter les attentes et les propositions des citoyens, de Grabels et d’ailleurs. Grabels en Transition a activement participé à ces discussions afin de soutenir les projets de transition dans ce nouveau quartier en devenir. Aujourd’hui, Gimel se concrétise avec 800 logements, une école, des commerces et la préservation de 60% d’espaces verts sur les 19 ha que représente la zone. Parmi les différentes formes que prendra l’habitat, une part des lots d’habitation est dédié à l’habitat participatif selon les souhaits exprimés lors de la concertation.

HabFab, société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) accompagne les porteurs de projet d’habitat participatif sur le territoire régional et à Gimel où cette démarche est soutenue par Grabels en Transition. Cette SCIC se donne pour mission d’accompagner les projets d’habitat participatif, de l’idée jusqu’à la réalisation. Cela passe par des réunions d’informations et de formation des futurs habitants pour constituer des groupes qui porteront les projets d’habitat.

Voici le programme pour Gimel :

  • Les ateliers ont lieu à la Halle Tropisme, 121 rue Fontcouverte à Montpellier, et commencent à 9h30 avec l’accueil, café… 10h début des travaux, 13h repas partagé tiré du sac.
  • 2019 : Rencontre entre personnes intéressées, création d’un ou plusieurs groupes. Plusieurs ateliers, ouverts à tous sont programmés : 
  • dimanche 29/9 – Organisation de l’action collective 
  • samedi 12/10 – Architecture, programmation
  • dimanche 17/11 – Juridiques, finances
  • samedi 7/12 – Raison d’être, valeurs
  • 2020 : Études pré-opérationnelles, programmation
  • 2021 : Études de conception
  • 2022 : Début du chantier
  • 2023 : Eménagement

Si vous êtes intéressés, ou simplement curieux, n’hésitez pas à participer aux ateliers organisés par HaFAb.

Lien Mairie de Grabels pour encore plus d’infos : Grabels imagine Gimel

Le pacte de la Transition

Le pacte de la Transition

Le Pacte pour la Transition vise à proposer 32 mesures concrètes pour construire des communes plus écologiques, plus solidaires et plus démocratiques, en vue des élections municipales de 2020.

Ces mesures ont été rédigées par une cinquantaine d’organisations partenaires et une large consultation citoyenne d’octobre 2018 à mars 2019. A compter d’avril 2019, le Pacte pour la Transition est porté par des collectifs locaux de citoyen.nes auprès des candidat.es aux élections municipales.

Les citoyen.e.s pourront ensuite suivre et accompagner les municipalités dans la mise en œuvre des engagements pris, tout au long des mandats.

Si vous souhaitez promouvoir ces 32 mesures auprès de la municipalité de Grabels pour les prochaines élections municipales c’est le moment !

Grabels et les abeilles

Grabels et les abeilles

Ce printemps, 2 événements à Grabels qui nous réjouissent plus que tout !

Dimanche 5 mai, le Trail de Grabels et Grabels en Transition associent leurs énergies, leurs passions et leurs convictions pour réaliser le projet d’un rucher sur la commune de Grabels.

Les fonds récoltés lors du Trail serviront à réaliser cette action qui  nous tient à coeur et sur laquelle on réfléchit depuis déjà pas mal de temps. L’idée est d’acheter 5 ou 6 ruches complètes d’ici cet hiver, neuves ou d’occasions. S’il faut, nous nous pourrons les retaper lors d’un chantier participatif et les peindre avec plein de couleurs différentes et faire un beau rucher. Au printemps, nous récupérerons le plus d’essaims possibles pour les installer dans les ruches toutes belles !

Ce projet est  complémentaire des plantations  d’arbres fruitiers déjà réalisées avec le Trail de Grabels il y a deux ans, ainsi que la ruche pédagogique installée l’année dernière  au niveau de la mare.

Alors, venez courir au Trail de Grabels pour vous joindre à ce projet qui sera aussi le votre, puisque toutes les grabelloises et tous les grabellois pourront venir s’occuper des abeilles et des ruchers, et récolter le miel selon ses compétences et ses appétences.


Départ du Trail à 9h30 à la Salle Polyvalente de Grabels

Par ici les inscriptions

Par ici pour plus d’informations

Le deuxième événement aura lieu le 17 mai. Il s’agit de l’inauguration de la ruche pédagogique installée à la mare de Grabels, en bordure de la Mosson. Vous l’avez certainement déjà vue, mais aujourd’hui encore sans abeilles.

D’ici le 17 mai, des abeilles y seront installées et la ruche pourra ainsi commencer à vivre sa vie, pour le plus grand plaisir de tous, puisque des trappes vitrées permettent de voir l’activité des abeilles sans danger.

On vous précisera la date et l’heure de l’inauguration et ensuite, vous pourrez, petits et grands, en profiter autant qu’il vous plaira.







Quelle équipe municipale de nos rêves pour 2020

Quelle équipe municipale de nos rêves pour 2020

 

« Quelle équipe municipale de nos rêves pour 2020 ?  » non pas bien sûr une liste de noms, ni un programme mais juste  une charte pour constituer un collectif municipal en charge de gérer la commune à l’issue des élections municipales de 2020 et qui réponde aux questions :
  • Quelle relation élu-citoyen ?
    • comment les élus rendent compte de leur action auprès de citoyens ?
    • quelle communication permanente peut se mettre en place pour recueillir au fil du temps les propositions des citoyens ?
  • Quelle coordination doit se mettre en place pour harmoniser  différentes actions proposées par les citoyens ?
  • Quel temps chaque élu doit-il pouvoir consacrer à sa fonction?
  • Quelle part de budget communal peut être consacré à des projets initiés et portés par des citoyens ?
  • Quel mode de prise de décisions est retenu selon les sujets traités ?
  • Doit-on continuer à parler de majorité et d’opposition ?
  • ……
Et bien d’autres questions encore que chacun pourra formuler
 
Nous proposons des ateliers pour ensemble élaborer cette charte qui puisse servir de guide à la constitution des listes municipales pour les élections de 2020.  Cette charte pourra ensuite être proposée à l’avis de l’ensemble de la population pour éclairer les prétendants à la gestion communale sur ce qu’attendent les citoyens.
 
Afin de pouvoir organiser la discussion et la diffusion d’informations autour de la démocratie locale, je vous propose cette liste de discussions :

granddebat_grabels-democratie@framalistes.org

Objet : Démocratie locale Grabels

Description : Cette liste de discussion a pour objectif d’échanger autour des thèmes de la démocratie locale afin de dynamiser l’action pour favoriser la participation des citoyens à la vie démocratique de la commune de Grabels et prendre une part plus importante aux décisions qui concernent les habitants de la commune.

Vous pouvez si vous le souhaitez vous y inscrire avec les liens plus bas.

S’abonnerhttps://framalistes.org/sympa/subscribe/granddebat_grabels-democratie

Vous pourrez aussi vous en désinscrire à tout moment avec le lien « se désabonner »

Se désabonnerhttps://framalistes.org/sympa/sigrequest/granddebat_grabels-democratie

Le principe de la liste de diffusion est véritablement de fournir de l’information et permettre l’échange d’idées de chacun vers toustes.
 
Différents outils de collaboration pourront être mis en place sur lesquels nous pourront nous mettre d’accord lors des premières réunions et que vous pouvez d’ores et déjà consulter sur le site de l’Université du Nous
 
 

 

r

La belle démocratie à Grabels

La belle démocratie à Grabels

La Belle Démocratie est passée à  Grabels les 26 et 27 février 2018

Cette année, Grabels en Transition a invité le « Tour de France de la Belle Démocratie »  à venir à Grabels. 

L’avis de Grabels en Transition :

La politique ou l’implication dans la chose publique demande de l’énergie pour s’informer, comprendre, agir, proposer, rêver…pour dépasser le possible, car c’est souvent parce que l’on ne sait pas que c’est impossible que nous faisons de grandes et belles choses…et parfois de mauvaises choses…. Il ne faut pas se le cacher d’où l’importance d’être vigilant , éclairé et se tenir à une éthique d’intérêt général plutôt que d’intérêt individuel, pour éviter des décisions qui peuvent conduire à des drames.

La culture de l’implication politique devrait être plus répandue au sein de la population. Paradoxalement, le monde associatif français est très fourni. On compte 1 300 000 associations actives en France qui emploient 1 800 000 personnes et mobilisent 16 000 000  bénévoles.

Mais le monde change ! la culture des réseaux basée sur l’internet offre une plus grande plasticité des échanges et une plus grande facilité pour se rassembler et pour décider ensemble de ce qui peut être le plus avantageux pour la vie de chacun dans le respect de l’Autre.

Le contact direct entres personnes reste un élément fondamental pour trouver les points d’entente, de consentement qui permettront à un groupe de co-construire un projet et surtoutde le mener à terme.

Le chantier « vie politique » que Grabels en Transition » initie est l’affaire de toustes. Les points de vues différents sont sollicités car la pensée unique est sclérosante et facteur de frustration voire d’exclusion.

A vos idées et votre enthousiasme pour nourrir le débat et trouver ensemble des moyens d’avoir le pouvoir de faire sa part.